Le Liège est l'écorce du chêne-liège (Quercus Suber), c'est un arbre que l'on retrouve

dans les régions méditerranéennes occidental, on en retrouve au Portugal, en Espagne,

en France, en Italie mais aussi dans tout le Maghreb. Les forêts de chênes-liège sont

appelées suberaies. C'est un arbre qui vit entre 150 à 200 ans et peut mesurer 20 à 25 m

de haut.

Le liège est à la base, une protection du chêne-liège contre les insectes et les

conditions climatiques tout en laissant l'arbre respirer. C'est aussi un excellent

puits de carbone, en effet les 2,2 millions d'hectares de chêne-liège absorbent

chaque année 14 millions de tonnes de dioxyde de carbone.

Quand l'arbre a atteint 20 à 25 ans et environ 70 cm de circonférence, on enlève

la première écorce de liège appelée "liège mâle", on parle alors de

"démasclage", c'est un liège noir qui est beaucoup plus dur que le liège

commun. Il faut attendre à nouveau 9 à 15 ans selon les régions pour pouvoir

prélever à nouveau l'écorce, on parle ensuite de "levée" et de "liège femelle" ,

l'écorce devient de plus en plus souple, régulière et facile à travailler où

l'épaisseur idéal est de 3 cm principalement pour la production des bouchons ,

la levée s'effectue principalement de Mai à Août. C'est un travail toujours

manuel grâce à deux outils principaux, une hache avec la tranche très fine

pour pouvoir faire une incision dans l'écorce et avec un manche spécial pour

pouvoir désolidariser l'écorce de l'arbre.

Les utilisations du liège sont nombreuses, elles varient du dessous de plat au

tableau de liège classique, du talon de chaussures aux bouchons de bouteilles

et bocaux, du revêtement murale au parquet de maison, on en retrouve un peu

partout chez nous. La création du "tissu-liège", le liège associé à un support

généralement en tissu a permis la création d'un nouveau tissu souple, résistant

et imperméable, l'une de ses premières utilisations se trouvaient sur les

chaussures à talons pour recouvrir la partie basse de la chaussure,

dorénavant, le liège est manié pour pouvoir créer différents objets, du

recouvrement de mobiliers à la création de sacs et autre accessoires de

modes, une nouvelle maroquinerie est née.